Posts Tagged ‘web’

h1

Dirt 3 (Codemasters) arrive le 24 mai

mai 13, 2011

.. et présente son plan média (51 Millions de contacts annoncés)

> Campagne TV – 15 millions de contact : TF1, M6, W9, NT1, NRJ

> Campagne Web – 30 millions de contact : L’équipe.fr, Gamekult, Jeuxvideo.com, M6replay, msn

> Campagne Presse – 5 millions de contact : PlayStation mag, Jeux vidéo mag, X360 mag

> Campagne Mobile – 1 million de contact : Iphone

Source : JDLI, N°194 / 26 avril 2011

Publicités
h1

Les ados, rois du web

décembre 17, 2010

C’est ainsi que se nomme un article du Direct Matin du 17 décembre alors que je me rendais chez Ingeus, le service cadre de pôle emploi. Je me permets de plagier cet article pour vous le rendre tel que je l’ai lu.

On savait les 11-17 ans férus de nouvelles technologies. Le dernier baromètre Enfants & Internet réalisé par l’agence Calysto démontre qu’ils sont désormais en pointe. D’après cette étude, plus de 90% ont accès à Internet, et 91% des 15-17 ans disposent d’un téléphone portable. Les plus jeunes ne sont pas en reste. Près d’un ado de 11-13 ans sur deux dispose d’un mobile, d’un profil Facebook ou des deux. [note perso : Au passage, le temps moyen quotidien de connexion sur Facebook est d’une heure]. Une tendance qui présente des dangers, soulignent les auteurs du baromètre. 87% des 11-13 ans ne protègent aucune de leurs données personnelles sur les réseaux sociaux. Les carences des familles en matière de surveillance sont aussi pointées du doigt. Si plus de 82% des ados sont tombés sur des contenus choquants, moins de 10% d’entre eux en ont parlé avec leurs parents.

Cet article révèle donc l’importance des nouvelles technologies auprès des jeunes mais surtout, il place en toile de fond le rôle déterminant des parents pour ce qui est de contrôler les loisirs de leurs enfants, à commencer par le Jeu Vidéo, souvent montré du doigt pour un contenu jugé choquant. Toujours est-il qu’il existe une règlementation (PEGI) et de nombreux systèmes mis en place par les éditeurs pour éviter les abus, surtout sur les jeux online. Mais le Jeu Vidéo continue d’être la cible des médias et des parents en manque d’autorité. Pourquoi ? Parce qu’ils ne le comprennent pas. Ils ont donc peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Son secteur frère, le Cinéma, n’est pourtant pas sujet aux mêmes controverses alors qu’il est régi par les même codes … Pourquoi ?

Source : Direct Matin, N°795, 17 décembre 2010

h1

Google Zeitgeist, un outil efficace pour suivre la tendance web

décembre 14, 2010

Je viens de découvrir que chaque année, Google met à disposition des internautes le résumé des tendances au niveau des recherches par mot-clés. Cet outil est tellement bien fait qu’il est possible de préciser les resultats selon les pays. Ainsi, en remontant en 2008, on y apprend que « jeux » est le deuxième mot-clé le plus important en France. Pour les termes ayant connus la plus forte progression, « labrute » se classe en 10 ème position. Vous vous en rappelez ? C’est ce petit jeu gratuit qui vous permet de créer un avatar et de vous confronter aux autres avatars. Simple et efficace. Dans cette même liste, « facebook » se classe 2ème, sans surprise. Là où ça devient intéressant, c’est au niveau du top jeux en ligne. World of Warcraft se classe 5ème juste devant Wakfu, le MMORPG d’Ankama. Le reste de ce classement concerne les jeux casual classiques tels que le sudoku (1er), billard (2e), poker (3e), etc.

Après avoir effectué quelques recherches supplémentaires, grâce au service « hot trends », merci greg (voir son blog), ce même classement change un peu. Dofus se classe en 4ème position et World of Warcraft en 5ème position. Chose encore plus étrange, Wakfu n’y figure pas.

En 2009, le mot-clé « jeux » perd une place car « facebook » est désormais le premier mot-clé recherché et YouTube, deuxième. On observe une belle progression du mot-clé « jeux.fr » (7e) juste derrière « iphone » (6e), comme quoi le divertissement est au coeur des préoccupations des internautes français. En revanche, il n’y a pas eu de top jeux en ligne en 2009.

Mais toujours grâce au service « hot trends », il est possible de connaître le classement. Ainsi, Dofus se classe en 5ème position des jeux les plus recherchés alors que World of Warcraft se classe à la 8ème position.

2010 est mort ! Vive 2010 ! Enfin pas tout à fait encore, mais Google a déjà analysé les milliards de requête. Ainsi, la popularité du mot-clé « jeux » continue de chuter et atteint la 7e place. Rien de plus sur le Jeu Vidéo 😦 mais la firme de Mountain View nous mâche un peu le travail et nous livre la tendance 2010 :

Les Français aiment toujours autant se rencontrer, échanger et acheter en ligne, comme le montre la forte popularité des réseaux sociaux, des services de messagerie, des sites de jeux, d’achats et de vente. Cette année, Justin Bieber, Haïti, Facebook et YouTube ont ponctué les activités de recherche des Français, alors que de nouveaux phénomènes comme chatroulette ou le jeu grepolis ont émergé sur la toile.

Encore une fois, grâce à Hot trends, il est possible de voir que trois jeux se sont illustrés : Dofus, World of Warcraft et StarCraft 2. Dofus prend la 7ème place des jeux les plus recherchés, suivi par World of Warcraft (9e). StarCraft 2 enregistre la 3ème plus forte progression comme mot-clé (+450%). On saluera également la performance du site d’information jeuxvideo.com qui connait la 8ème plus forte progression et celle des « jeux de mario » (9ème) dopée par le 25 ème anniversaire du plombier moustachu et de la campagne publicitaire en découlant.

Source : http://www.google.com/intl/en/press/zeitgeist2008/#top

http://www.google.com/intl/fr/press/zeitgeist2009/index.html

http://www.google.com/intl/fr/press/zeitgeist2010/regions/fr.html

h1

Just Cause 2 (Square Enix)

mars 10, 2010

Sortie : 26 mars 2010

Mise en place : 100 000 exemplaires (50K PS3, 35K X360, 15K PC)

Prix public conseillé : entre 50€ et 70€ environ

Plan média : TV (châines TNT et cabsat),  Sites internet (à la sortie de la démo puis à la parution du jeu), Opérations de Trade marketing.

Source : JDLI, Février 2010